Vous voilà muni d’une superbe jardinière 100% 🇫🇷 en bois de châtaignier ! Afin qu’elle sublime votre
balcon ou votre terrasse, il faut en prendre soin. Pour ce faire, Monsieur Marguerite a établi une petite liste de conseils
à suivre pour que votre jardinière fasse l’admiration de vos proches et que les plantes qu’elle
contient s’épanouissent au fil des saisons...

Avant toute chose sachez que votre doigt est votre plus fidèle conseiller ☝🏼
 
N’hésitez pas à mettre votre doigt dans la terre pour vous assurer des besoins en eau de votre jardinière. Enfoncez
votre doigt d’environ une phalange, s’il ressort humide alors l’arrosage peut attendre,
dans le cas contraire, il est temps d’arroser !



Premier conseil : Arroser vos plantes … dans une juste mesure 💧

Il persiste cette idée communément admise selon laquelle il faudrait arroser une plante de manière quasi excessive,
quitte à la noyer plutôt que de l’arroser moins, voire pas du tout, quitte à l’assécher. Or, non ! Les plantes de votre
jardinière vivront mieux un manque d’eau qu’un arrosage démesuré. Alors, arroser, oui, mais ayez
la main légère, elles vont en seront reconnaissantes.



Deuxième conseil : Arroser selon les saisons 🍂
 
La fréquence d’arrosage des plantes de votre jardinière sera impactée par les conditions météorologiques :
qu’il pleuve, qu’il vente, ou si le soleil est radieux, l’arrosage ne sera pas le même en quantité et
ne se fera pas selon la même fréquence.
Lorsque vous arrosez et que votre jardinière a été rudement asséchée, verser
de l’eau dans sa jardinière revient à verser 2L d’eau. En période estivale, compter un arrosage tous les deux
jours lorsque les températures dépassent les 25°C n’est pas un luxe.
En revanche, arroser deux fois par semaine est un rythme suffisant entre la fin de l’automne et
la fin du printemps.

Troisième conseil : Le froid, un mal qui peut être évité ❄️ 

Lorsqu’il fait froid, vos plantes ont besoin d’être recouvertes : un simple voile hivernal sur votre jardinière fera l’affaire et les protégera
de la grêle, du gel et des températures trop basses en hiver.

Quatrième conseil : Les maladies, là où le bât blesse, et ses traitements préventifs 🤒

Tout comme nous, les plantes développent des maladies. Il est bon de soigner ces maladies dès lors que certains
symptômes pointent le bout du nez.
Pour savoir quelles sont les maladies pouvant directement toucher les plantes de votre jardinière,
nous avons écrit un article sur le sujet. Il existe de nombreux moyens et traitements naturels préventifs, et
curatifs également, dont vous saurez tous les secrets après avoir lu l’article.

Cinquième et dernier conseil ❤️

Cultivez l’Amour, en fleurissant les journées ordinaires de vos voisins et des passants venus se balader sous
vos fenêtres. C’est ensemble que, petit à petit, la nature regagnera du terrain dans notre quotidien et qu’en
levant simplement la tête notre monde sera plus fleuri.